BAC PRO GMNF

Apprentissage

Gestion des milieux naturels et de la faune

  • Acquérir des connaissances en paysage
  • Maîtriser des techniques d’intervention sur la végétation
  • Acquérir des connaissances sur la faune sauvage et les milieux aquatiques
  • Être capable d’utiliser du matériel lié à la gestion des milieux
  • Savoir animer et sensibiliser au développement durable
  • Connaître différents réseaux professionnels de l’aménagement et de la protection de l’environnement
Débouchés

Métiers :

  • Garde chasse/pêche/parc nationaux
  • Agent ou technicien de l’environnement
  • Agent d’entretien d’espaces ruraux, agent communaux spécialisés

Poursuite d’études :

  • BTS Aménagements paysagers / BTS Technico-commercial
  • BTS Gestion et protection de la nature / BTS Productions horticoles

Condition d’environnement du métier : 

  • Travail physique en extérieur
Validation du diplôme

Contrôles en cours de formation (CCF) répartis sur les années de première et terminale et épreuves finales- – Possibilité de valider un ou plusieurs blocs de compétences.

Capacités visées par le diplôme

Capacités générales

C1. Communiquer dans un contexte social et professionnel en mobilisant des références culturelles

  • Identifier les principaux enjeux de la communication médiatisée et interpersonnelle
  • Exploiter une recherche d’informations en réponse à un besoin professionnel, social ou culturel
  • Utiliser des techniques et des références littéraires, culturelles ou artistiques pour s’exprimer
  • Argumenter un point de vue
  • Interpréter des faits ou évènement sociaux du monde actuel à l’aide des outils de l’histoire et de la géographie

C.2 Communiquer dans une langue étrangère dans les situations courantes de la vie professionnelle*

  • Communiquer à l’oral
  • Communiquer à l’écrit

C3. Développer sa motricité

C4. Mettre en œuvre des savoirs et savoir-faire scientifiques et techniques

  • Résoudre des problèmes en mobilisant des outils et des connaissances mathématiques
  • Utiliser les technologies de l’information et de la communication de manière raisonnée et autonome
  • Expliquer des faits scientifiques à l’aide des outils et des raisonnements de la physique et de la chimie
  • Expliquer des enjeux liés au monde vivant

Capacités professionnelles

C5. Justifier des choix techniques d’intervention de génie écologique en fonction d’enjeux sociaux, économiques et environnementaux

  • Identifier l’impact du fonctionnement des écosystèmes sur les choix techniques
  • Justifier des choix techniques en fonction des usages du territoire
  • Identifier l’impact des politiques publiques sur des choix techniques

C6. Analyser les conditions de mise en œuvre d’une action de génie écologique

  • Repérer les enjeux de l’intervention
  • Identifier les éléments du contexte socio-économique et environnemental de l’intervention
  • Formuler des éléments de diagnostic sur la conduite de l’intervention

C7. Communiquer en situation professionnelle

  • S’informer sur les évolutions techniques et réglementaires
  • Communiquer en interne et avec les partenaires et usagers

C8. Conduire en sécurité le travail d’une équipe sur une intervention de génie écologique dans une perspective de durabilité

  • Organiser une intervention de génie écologique : ressources humaines et matérielles
  • Effectuer le suivi écologique, social et technico-économique de l’intervention
  • Rendre compte de son activité à son supérieur

C9. Conduire en sécurité des travaux d’entretien d’espaces naturels et de reconstitution d’écosystèmes

  • Réaliser des opérations de génie écologique : interventions sur populations et habitats, aménagement et entretien des espaces, protection, création et entretien des infrastructures et équipements
  • Mettre en œuvre en sécurité les matériels, outils et équipements dans une perspective de durabilité

C10. Réaliser des actions de protection et de surveillance de l’environnement

  • Diagnostiquer l’état des populations et des habitats
  • Informer les usagers et le public sur les réglementations spécifiques

C11. Mettre en œuvre des activités d’accueil du public et d’animation-nature

  • Mettre en œuvre des actions d’animation : sensibilisation, éducation à l’environnement, activité éco-touristique
  • Mettre en œuvre des opérations de promotion et de mise en valeur d’un site

C12. S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Enseignements dispensés
  • Français – Éducation socio-culturelle – Histoire/géographie
  • Langue vivante : anglais
  • EPS
  • Mathématiques – Informatique – Sciences physiques/chimie
  • Biologie – Écologie
  • Organisation et conduite des travaux de génie écologique
  • Contexte et caractéristiques de génie écologique
  • Approche économique du génie écologique
  • Suivi de la biodiversité
  • Gestion différenciée des espaces
  • Maintenance du matériel
  • Animation nature

Conditions d’admission et d’inscription

Publics concernés :
Jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus ou 15 ans révolus après une classe de troisième


Pré-requis :
Pour être admis en classe de première, être titulaire d’un BEP, d’en BEPa, d’un CAP, d’un CAPa ou avoir suivi une scolarité complète jusqu’un fin de seconde professionnelle, générale et technologique


Recrutement
Il se fait à partir de la fiche de préinscription.

Organisation

Formation diplômante de 675 heures par an sur 2 ou 3 ans (dès septembre)


20 semaines  par an en présentiel au CFAa de Montmorot


27 semaines par an  en entreprise


5 semaines de congés payés par an


Diplôme accessible également en VAE


Entrées et sorties permanentes


Insertion professionnelle

Contact

Référent de formation
Rémy Deniel
cfa.jura@educagri.fr


Contact gestionnaire des contrats
Canan Dulu
cfa.jura@educagri.fr


Référent handicap
Corinne Raquin
cfa.jura@educagri.fr

Financement – Rémunération

  • La formation est gratuite pour l’apprenti et pour son représentant légal.
  • Elle est financée par les OPCO du secteur privé et en partie, pour les collectivités territoriales, par le CNFPT et le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté.
  • Au cours de ses années de formation, l’apprenti perçoit un salaire qui dépend de son âge et de l’ancienneté dans son contrat. Il est calculé en pourcentage du SMIC ou du minimum conventionnel si son montant est plus favorable.

Atouts de la formation

  • Plateau technique : site de l’EPLEFPA, partenaires extérieurs
  • Atelier de machinisme
  • Ateliers pratiques
  • Intervention de professionnels
  • Sorties pédagogiques
  • Formation SST
  • Accompagnement personnalisé
  • Module d’adaptation professionnelle : gestion différenciée des espaces urbains et espaces verts
Formation accessible à tous public en situation de handicap
Fiche de pré-inscription Fiche formation
100 %

Réussite

note
0.0 %

Rupture

89 %

Satisfaction